• Enedis : une première grève et d’autres à venir

    Les salariés d’Enedis à Calais et d’autres villes de la région étaient en grève hier, jeudi 29 février, pour dénoncer avant tout leurs conditions de travail. « Il y a des problèmes d’organisation, un manque d’effectif. On n’arrive plus à faire face à nos missions : dépanner les gens, raccorder les personnes » explique Arnaud…


  • Prysmian-Draka : on vous résume trois mois de lutte sociale

    Le dernier jour des négociations entre la direction du groupe Prysmian et la délégation syndicale est arrivé. Ce vendredi 1er mars, trois mois après l’annonce de la fermeture de l’usine calaisienne Prysmian-Draka, les représentants des salariés tenteront de faire plier la multinationale pour obtenir les meilleures conditions de départ. Avant la reprise des négociations, on…


  • Prysmian : « Où est l’État ? » demande François Ruffin

    Un soutien de poids dans une guerre d’usure. Le député de la Somme, François Ruffin, s’est présenté mercredi 28 février dans le hall d’entrée d’un bâtiment du port de Calais où étaient rassemblés les salariés de l’usine Prysmian-Draka et leurs proches. Deux étages plus haut, les négociations du plan social devaient se poursuivre mais la…


  • Au moins 400 exilés sont morts à la frontière franco-britannique

    Trois personnes exilées sont tombées d’un bateau en tentant de traverser la Manche en direction de l’Angleterre dans l’après-midi du mercredi 28 février, indique la préfecture maritime. L’Un d’entre eux a été retrouvé mais n’a pu être maintenu en vie. Deux autres personnes sont encore portées disparues à ce jour. Comme à chaque lendemain de…


  • Prysmian : la direction fuit les négociations

    Alors que des négociations étaient prévues entre la direction du groupe Prysmian et les futurs licenciés de l’usine calaisienne Prysmian-Draka (notamment pour négocier le montant de l’indemnité supra-légale), les représentants de la multinationale italienne ont refusé de se présenter face aux syndicats, prétextant craindre pour leur sécurité.


  • Les sacrifiés de Prysmian-Draka triompheront. 

    C’était un matin de novembre 2023. Les sinistrés des inondations nettoyaient les dégâts d’une eau entrée dans les maisons. Des vies tourmentées, abîmées, devenues incertaines. Non loin, les ouvriers d’une usine calaisienne étaient à leur tour faits sinistrés, non pas victimes d’un climat déréglé et d’infrastructures inadaptées, mais par la violence d’une multinationale entrée dans…


  • Les salariés de Prysmian appellent au rassemblement

    Les salariés de l’usine Prysmian-Draka de Calais appellent tous leurs soutiens à se rassembler ce mercredi 28 février à 13 heures, avant la reprise des négociations avec la direction du groupe Prysmian.  Le rassemblement aura lieu au terminal du port de Calais, à côté du Bistrot du Port. Pour vous y rendre vous pouvez entrer…


  • Prysmian-Draka : les femmes défient la direction du groupe

    Depuis jeudi 22 février, l’usine calaisienne Prysmian-Draka est bloquée par les salariés après la proposition ridicule de la direction du groupe Prysmian : une prime supra-légale de 10 000 euros. Pour rappel, la direction a annoncé la fermeture de l’usine le 20 novembre dernier. Depuis, les organisations syndicales négocient les meilleures conditions de départ avec…


  • Une nouvelle marche pour la paix à Gaza le 24 février

    Après une première manifestation en novembre, un rassemblement hebdomadaire tous les samedis à 18h30 devant la Tour du Guet à Calais, une projection-débat à l’Alhambra, les militantes et militants mobilisé·es pour la paix en Palestine organisent une nouvelle marche le 24 février à 14h30 (mairie). « Nous convions tous les militants pour la paix, pour la…


  • Les salariés de Prysmian-Draka bloquent leur usine

    Depuis la fin du mois de novembre, les syndicats de Prysmian-Draka négocient avec leur direction pour obtenir les meilleures conditions de départ pour les salariés qui ont brutalement appris la fermeture de l’usine le 20 novembre dernier. Jusque là, même si elles s’éternisaient, les négociations se passaient plutôt convenablement. Jusqu’au jour ou les syndicats ont…


  • Désindustrialisation de Calais : une colère rouge ?

    Depuis trente ans, l’extrême-droite progresse plus vite là où les salariés sont frappés par les délocalisations, les fermetures d’usines et les licenciements. Face à cela, la tâche est grande pour les militants et les représentants du PCF : convaincre que la colère rouge et les idées du Parti communiste sont à même de protéger les…


  • Désindustrialisation de Calais : « La loi doit se durcir », selon Faustine Maliar

    On ne s’attendait pas à la voir sur la place d’Armes ce jour-là. Le 10 février, au moment où quelques centaines de personnes se rassemblaient pour dénoncer les fermetures d’usines à Calais, la directrice adjointe du cabinet de Natacha Bouchart, Faustine Maliar, s’est présentée à quelques mètres du camion-sono de la CGT.